lundi, 9 janvier, 2023
AccueilPublicationsArtisanatAlbert et le combat avec la matière: le cuivre.

Albert et le combat avec la matière: le cuivre.

Le plus grand plaisir et la plus grande satisfaction pour Albert c’est de réaliser des œuvres, à la base irréalisables, de les fabriquer et de leurs donner l’aspect désiré.

Plus grande est la difficulté, plus grand sera le plaisir de les créer. C’est plus qu’une passion, il n’y a pas de mot pour la définir si ce n’est la raison de vivre.

Rencontre avec ce personnage attachant et mystérieux…:

Une passion de longue date.

Il accompagnera les compagnons du devoir pour se perfectionner jusqu’à l’âge de 20 ans où c’est la fin de la période chaudron. Les machines ont remplacées les hommes ainsi que leur savoir faire, c’était en 1977.

Albert change de métier, il va aller vers la maintenance industrielle, mais sa passion ne l’a jamais quitté et continue à travailler le cuivre à l’ancienne pour son plaisir.

Un artiste, un génie!

En 40 ans il a crée une cinquantaine de pièces uniques et quand on sait qu’une pièce, c’est environ 300 heures de travail, c’est énorme!

Les plus grandes réalisations, l’armure ainsi que le dragon représentent chacune 1200 heures de travail sur 5 ans.

Ce ne sont pas des copies, il y a énormément de recherche des formes que Albert souhaitait.

Il faut aussi signaler qu’il n’a jamais voulu vendre ses œuvres pour en faire du commerce, car elles sont inestimables, vu le temps passé à les créer.

Un vrai artiste et rendez-vous est pris avec lui pour nous faire découvrir ses autres passions.


Un grand merci à toi Albert et aussi merci à Christophe de m’avoir organisée cette belle rencontre!

Articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles populaires