vendredi, 25 novembre, 2022
AccueilPublicationsHistoirePatrimoine en péril: Caserne royale de LAUTERBOURG (67)

Patrimoine en péril: Caserne royale de LAUTERBOURG (67)

Nous vous faisions il y a quelques temps un reportage sur la ville de LAUTERBOURG sur notre page facebook ici.

Nous nous sommes intéressé au devenir de la CASERNE ROYALE DE LAUTERBOURG.

Caserne bâtie en 1739 aux frais de la ville elle resta inachevée.

Au départ le plan initial de la caserne prévoyait 5 travées mais faute de moyens financiers, elle n’en comporte que 3. Les dernières travées prévues ne furent pas construites d’où son nom de “caserne des 3/5”  ( “La mémoire sur la ville de Lauterbourg” de 1775, par benoit de Neuflieu).

En 1757, le roi prit possession et elle devint caserne royale. Après acquisition par le roi de France de la caserne, le duc de Choiseul qui avait l’intention de l’achever, en avait demander l’estimation, mais les choses en sont demeurées là.

Cette caserne royale est une caserne mixte, à la fois pour l’infanterie et la cavalerie.

Le batiment est composé  de deux étages , d’un rez de chaussée et d’un grenier. Elle avait une trentaine de chambres, trois cages d’escalier et pouvait accueillir 376 hommes.

Le rez de chaussée servait d’écuries, mais pouvait  loger au besoin de  l’infanterie.

Elle garda son utilité militaire jusqu’à la fin du 19ème siècle.  

De 1882 à 1960, elle servit de manufacture de fermentation du tabac. Racheté en 1963 par la ville, elle a été aménagée en logements et en foyers pour associations.

Sur le plan d’époque de la ville  (1775), la caserne se situait dans la basse ville, à l’est, près des remparts bastionnés .

Abandonnée depuis 2010, la caserne se dégrade peu à peu. Elle servait un temps de lieu culturel et associatif mais les associations n’ont pas pu continuer leurs activités dans ce lieu.

Notre association a pris contact avec une association locale, les monuments historiques et la fondation du patrimoine. La situation n’a pas évoluée et ce patrimoine est en péril, le maire de la commune semblant vouloir laisser le bien dépérir.

Mais nous ne lâchons pas l’affaire et faisons appel à toute personnes souhaitant nous aider à préserver ce lieu qui pourrait retrouver une seconde vie.

Vous pouvez également nous aider en faisant un DON, afin de nous aider à mener nos missions.

Texte: Christophe HEYD, photos: PPPF et BM © Drac Grand Est, 2022.

Articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles populaires